Rendre les enfants CAPables, le nouveau projet de Garance

En juin, Garance a organisé la venue de deux formatrices québecoises du programme CAP qui nous ont transmis une formation d’animatrice/teur en prévention des agressions commises envers les enfants. Garance conforte ainsi sa démarche pionnière en prévention des violences en introduisant cette approche pour la première fois en Belgique.

Nous sommes donc très fières d’avoir pu faire venir Hélène et Brigitte, ces deux formatrices canadiennes exceptionnelles. Nous les avions rencontrées lors de la Rencontre internationale de formatrices francophone d’autodéfense féministe (RIFFAF) organisée par Garance en 2012. Depuis lors, l’envie de travailler ensemble pour développer ce programme en Belgique était forte. Après une recherche obstinée pour trouver des financements, le projet s’est enfin concrétisé, avec le soutien de la COCOF, la Région Bruxelles-Capitale et la Ville de Bruxelles. Neuf formatrices en autodéfense de Garance et deux travailleuses de Inforcouple à Verviers ont suivi la formation de trois jours et peuvent à présent donner des ateliers.

CAP : Un bref historique

Le projet de l’International Center for Assault Prevention (ICAP) - Centre international pour la prévention des agressions - est enraciné dans la démarche féministe. Il a débuté en 1978 à Columbus (Ohio, E-U) au sein de l’association Women Against Rape (WAR) - Femmes Contre le Viol. C’est pour répondre à l’appel à l’aide d’une institutrice d’école primaire que l’équipe de WAR est pour la première fois intervenue auprès d’enfants. Suite au viol d’une enfant de sa classe, l’institutrice demandait une intervention auprès de la victime et des enfants de la classe, qui étaient marqué/e/s par cette agression. C’est là le point de départ du développement des programmes CAP (child assault prevention / prévention d’agression envers les enfants). Par un travail de recherche et la rencontre avec des professionnel/le/s de la santé, de thérapeutes, de parents, d’éducateurs/trices, de professionnel/le/s du théâtre, CAP a construit des savoirs et des méthodes pour l’animation d’ateliers auprès des enfants, des parents et des enseignant/e/s.

Le programme CAP est considéré comme l’un des plus innovants et complets en matière de prévention des agressions commises envers les enfants. Depuis les années 80, il a connu un succès toujours grandissant aux Etats-unis et à l’étranger, en conséquence de quoi le nom a été est changé enICAP (International Center for Assault Prevention). ICAP compte aujourd’hui 35 centres régionaux de formation dans plus de 16 pays à travers le monde. A ce jour, cinq millions d’enfants dans le monde ont participé à un atelier dans leur école.

Le programme CAP, concrètement, c’est quoi ?

Les ateliers sont dispensés au sein de l’école primaire successivement auprès des parents, du personnel scolaire et des enfants. Le programme a pour objectif d’informer et de sensibiliser, mais surtout d’accroître la confiance en soi et les ressources personnelles et collectives, chez les enfants comme chez les adultes, pour faire face aux situations d’agressions. Les adultes reçoivent des informations sur les agressions envers les enfants et le cadre légal. Ils/elles apprennent également à reconnaître un enfant potentiellement victime d’agressions, à communiquer avec les enfants sur la sécurité et accueillir un enfant qui veut se confier à un adulte.

L’atelier pour les enfants les prépare, par le biais de saynètes, à reconnaître des situations dangereuses - telles que l’intimidation par les pairs ou les agressions sexuelles par des adultes inconnus ou proches - sans augmenter leur peur. Ils ont accès à des moyens pratiques et des stratégies pour y faire face, y inclus des notions d’autodéfense. Le message clé est que chaque enfant a le droit de se sentir fort/e, libre et en sécurité. Si quelqu’un enlève un de ces droits à un enfant, l’enfant peut dire non, résister, se mettre en sécurité ou chercher de l’aide auprès d’un/e adulte de confiance.

Et Garance dans tout ça ?

L’objectif actuel est de mettre en place dans nos écoles en Belgique, et ce dès septembre, des ateliers de prévention des agressions envers les enfants. En Belgique, le programme s’appellera : Rendre les enfants CAPables et débutera dès la rentrée prochaine par une recherche de partenariats avec des écoles à Bruxelles et en Wallonie. Garance coordonnera le projet et centralisera à plus long terme les demandes d’animations et effectuera le relais des données des animations auprès d’ICAP. Au long terme, nous voulons aussi former de nouvelles/eaux animatrices/teurs pour que ce programme puisse régulièrement toucher toutes les écoles primaires francophones.

Pour Garance, c’est la continuité du travail que nous réalisons déjà avec les filles à partir de 8 ans. Le fait d’être maintenant formées pour donner des ateliers dans des classes mixtes filles/garçons à partir de 6 ans ouvre un champ encore plus étendu pour la prévention des violences et des agressions.
Si vous connaissez des écoles, des enseignant/e/s et/ou du personnel scolaire qui pourraient être intéressé/e/s, n’hésitez pas à leur donner nos coordonnées pour une rencontre éventuelle.


Avec le soutien de la COCOF - © 2009 Garance ASBL
© 2009 Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be