RIFFAF, ou le plaisir de l’échange

Cela fait plusieurs années que Garance est en contact avec des associations d’autodéfense féministe dans d’autres pays. Et ça fait plusieurs années que nous avons envie d’un échange plus approfondi, envie partagée par nos associations soeurs en France, en Suisse et au Québec. Comme on n’est jamais mieux servi que par soi-même, nous avons pris les choses en main en janvier et avons lancé un projet pour une Réunion internationale francophone de formatrices d’autodéfense féministe (RIFFAF).

Cette RIFFAF aura lieu du 3 au 7 octobre à Bruxelles. Quatre jours seront consacrés à faire connaissance, à échanger nos pratiques et expériences et à construire l’avenir ensemble. Les sujets proposés par les formatrices venant de ces quatre pays sont nombreux : techniques de défense physique, questions didactiques pour certains publics cibles (jeunes, personnes en situation de handicap), outils contre le harcèlement au travail, état de la recherche scientifique sur l’autodéfense, réflexion politique... Autant d’occasions pour discuter, pratiquer, réfléchir ensemble. Cela nous semble d’autant plus important que nombre de formatrices n’ont pas la chance de pouvoir s’appuyer sur une association plus large et manquent d’occasions pour la formation continue, l’échange et la réflexion collectifs.

Plusieurs associations nous ont déjà signalé leur intention d’envoyer une délégation. Le plus long chemin sera accompli par les Québécoises du CPAM et du CPIVAS à Montréal. Mais nous attendons aussi des formatrices de Fem Do Chi et de Pallas en Suisse. Des formatrices françaises seront aussi au rendez-vous, de Faire Face à Toulouse à Autonomie et Autodéfense à Lyon, Brind’acier à Dijon ou encore du Diana Prince Club à Paris. Il y aura aussi, bien sûr, les formatrices belges de Garance et de nos associations partenaires. Nous comptons sur une petite trentaine de formatrices, pour la première fois de l’histoire toutes ensemble au même endroit, au même moment !

Ce sera une belle occasion de rencontre non seulement pour les formatrices, mais aussi pour toute femme intéressée d’en savoir plus sur l’autodéfense féministe, de connaître d’autres techniques que le Seito Boei enseigné par Garance et de rencontrer nos collègues internationales. Car nous organiserons une cinquième journée, portes ouvertes, pour permettre à un maximum de femmes de découvrir toute cette richesse de savoir et savoir-faire féministes. Donc, si vous voulez essayer un peu d’Action, tremper vos doigts dans le Fem Do Chi ou encore explorer d’autres techniques, c’est le moment. Notez déjà le 7 octobre dans vos agendas, ce sera chouette, ce sera gratuit ! Un programme plus complet et la possibilité de s’inscrire suivront en septembre.


Avec le soutien de la COCOF - © 2009 Garance ASBL
© 2009 Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be