Garance diminue le sentiment d’insécurité des femmes 55+

Depuis 2008, Garance propose des groupes de réflexion pour les femmes à partir de 55 ans pour diminuer leur sentiment subjectif d’insécurité et pour mieux les outiller pour résister à d’éventuelles agressions. L’évaluation approfondie de ce travail a démontré que nous avons atteint nos objectifs.

Dans les groupes de réflexion, nous utilisons une approche unique en Belgique pour ce public et ce sujet : l’éducation par les paires. Des volontaires formées par nos soins animent des groupes de leurs paires pour faciliter l’échange d’expériences et le développement de nouvelles stratégies de prévention. Plus spécifiquement, notre recherche évaluative a touché les 132 participantes à 14 groupes de réflexion ayant eu lieu à Bruxelles en 2008 et la première moitié de 2009.

Nous avons examiné les effets de notre travail à court terme, par des questionnaires distribués à la fin de chaque groupe, et à moyen terme, par des focus groups (des interviews en groupe cadrés). Le résultat est concret : les participantes se sentent plus à l’aise dans une série de situations quotidiennes et ont gagné en confiance en elles-mêmes. Par conséquent, elles osent plus facilement dire non. Cette diminution du sentiment subjectif d’insécurité va de pair avec une augmentation de la capacité à faire face aux violences. Les femmes 55+ se sentent plus aptes à réagir verbalement et non verbalement à des situations d’agression. Elles trouvent les nombreux conseils de sécurité utiles pour leur vie quotidienne.

Comme le dit une de nos participantes : « Le message à faire passer tout le temps, c’est : prenez-vous en charge et n’attendez pas que d’autres trouvent la solution à votre problème. »

Le rapport complet de cette évaluation, avec des nombreuses citations et exemples, est dorénavant disponible dans la rubrique « Publications ».


Avec le soutien de la COCOF - © 2009 Garance ASBL
© 2009 Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be