L’autodéfense pour femmes a le vent en poupe – à Vienne

Une récente enquête représentative a démontré que près de 5% de la population adulte féminine de Vienne (Autriche) a suivi un stage d’autodéfense. 5% ça n’a l’air de rien, mais converti en chiffre absolu, ça donne à peu près 40 000 femmes et c’est impressionnant. 40.000 viennoises ont appris à se défendre !

Traduit aux proportions bruxelloises, ce seraient plus de 20 000 femmes qui auraient dû passer entre les mains de Garance. Nous sommes encore loin du compte. Tout simplement parce que si l’autodéfense pour femmes est bien installée et diffusée dans d’autres pays, surtout les pays germanophones et les Pays-bas, depuis plus de 30 ans, Garance n’organise des formations à Bruxelles que depuis 9 ans, et notre palmarès s’élève « seulement » à plus ou moins 2000 femmes formés par nos soins.

Une avance difficile à rattraper, mais nous nous y appliquons de toutes nos forces ! D’autant plus que notre technique d’autodéfense, le Seito Boei, est une viennoiserie pure et dure. En effet, c’est une formatrice autrichienne qui a importé l’autodéfense pour femmes à Bruxelles et a crée Garance. Dans ce sens, nous croisons les doigts et mettons du nôtre pour que dans deux décennies, 5% des bruxelloises auront bénéficié de notre approche de prévention primaire des violences. Vous pouvez nous soutenir dans cette aventure.


Avec le soutien de la COCOF - © 2009 Garance ASBL
© 2009 Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be