Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
Vous ne voulez plus recevoir notre Newsletter? Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous

N° 108 – Octobre 2021


28/11/2021 : Avec Garance à la manifestation nationale contre les violences à l’égard des femmes !


Bloquez cette date : le 28 novembre prochain, toute l’équipe de Garance prendra part à la grande manifestation nationale pour l’élimination des violences contre les femmes.

Organisée par la plateforme Mirabal, dont nous faisons partie, cette mobilisation rassemblera plus d’une centaine d’organisations de la société civile. Après les actions statiques de 2020 (covid oblige), les femmes reprennent enfin la rue !

Pourquoi nous y serons ?

Parce que depuis début 2021, nous recensons en Belgique au moins 17 victimes de féminicides et 6 enfants tué.e.s dans un contexte de violences conjugales.

Parce que nous savons que ces chiffres ne représentent qu’un aperçu de l’ampleur des violences contre les femmes et les enfants par manque de reconnaissance systématique du caractère sexiste de ces crimes. Parce que les intervenant.e.s de 1ière ligne et les professionnel.les concerné.e.s par les violences sexistes et sexuelles ne sont pas formé.e.s de façon systématique, adéquate et continue. Parce que la prévention des violences basées sur le genre exige d’avantage de moyens financiers et humains pour être menée à bien !

Nous vous donnons 2 RDV :

1.Le 22/11

Moment convivial pour se préparer ensemble à la manifestation : création de slogans, de pancartes, de matériel visuel, de chansons, etc. en fonction de vos envies.

Heure et lieu : à partir de 17h30 - 55, Rue Royale, 1000 Bruxelles

Confirmez votre présence par mail à jfgarance@gmail.com

2. Le 28/11

Départ collectif pour la manif

Heure et lieu : 12h00 - 55, Rue Royale, 1000 Bruxelles

Plus d'infos


Des nouvelles de Garance 

Le programme d’activités bruxelloises 2022 est arrivé ! 

Tout beau, tout chaud et bientôt dans vos boîtes aux lettres : le programme des stages qui auront lieu à Bruxelles en 2022 est disponible

Vous y retrouverez toutes les dates pour les différents publics-cibles : femmes*, filles et personnes LGBTQI+. Les stages d’autodéfense féministe seront accessibles aux femmes en situation de handicap (auditif, visuel, physique et intellectuel).

Parlez-en autour de vous mais ne tardez pas, les stages se remplissent très vite !

L’équipe s’agrandit : bienvenue Laura !

On se réjouit, encore une nouvelle recrue à Garance : Laura Vauquois est notre nouvelle collaboratrice pour le projet « Femmes migrantes, actrices de leur sécurité ». Depuis plusieurs années déjà nos différentes activités pour les femmes migrantes, issues de l’immigration et les femmes racisées outillent les participantes pour mieux défendre leurs droits et mieux faire face aux agressions et aux discriminations dans la vie quotidienne au travail, en famille, dans la rue ou ailleurs.

Conférence virtuelle “Combattre les violences envers les femmes : le rôle des femmes en situation de handicap”

Le 8 octobre dernier s’est tenu l’évènement national du projet No means no. Ce webinaire d’une journée visait à décloisonner et créer des ponts entre les secteurs handicap et “anti-violence”, pour une approche intersectionnelle de la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes en situation de handicap. Ce fut également l’occasion de donner la parole aux premières concernées et ainsi attirer l’attention des politiques sur leurs réalités et besoins à ce sujet. 90 personnes y ont assisté et les retours que nous avons reçu sont très positifs.

Apprendre aux filles à prévenir les violences dans l'espace public en ligne et hors ligne 

Du 1 au 5 novembre prochain, nous organisons à Bruxelles un stage d'autodéfense pour filles de 14 à 18 ans.

Nouveauté : le module en autodéfense a été adapté à l'espace numérique. Indispensable à l'heure où les réseaux sociaux sont des lieux de socialisation incontournables ! Le stage comprend également l'exploration d'un espace public extérieur afin de coller au plus proche de leurs réalités. L’occasion de s’exercer a l’autodéfense physique, verbale et numérique.

Inscriptions

RDV à Féministe Toi-Même ! 

À l’occasion du festival Féministe Toi-Même le 13 novembre à Bruxelles, un « mini-salon des militantes inventives », Garance propose une initiation à l’autodéfense pour filles (8-12 ans) en non-mixité. L’occasion de faire connaissance avec les outils d’autodéfense avec une pédagogie féministe.

Sur inscription / Maximum 12 participantes!

Formation au Système Drapeaux Adultes : à vos agendas ! 

Que faire quand un adulte vivant dans une collectivité et/ou en situation de dépendance commet (ou a commis) un acte sexuel transgressif ? Le système des drapeaux pour adultes permet aux équipes de pro de discuter de ce comportement , d’en faire une évaluation équilibrée et à d’y réagir efficacement.

Garance asbl organise cette formation durant deux jours les lundi 15 et vendredi 19 novembre. Vous pouvez vous inscrire ou demander des renseignements supplémentaires auprès de  dvagarance@gmail.com

Femmes au parc : en route pour de bonnes nouvelles !

Depuis le 7 octobre, la course à pied organisée chaque jeudi à 18h au parc Tour et Taxis se déroule avec le soutien d'une pro ! Une coach de l'asbl "Les Gazelles de Bruxelles" accompagne désormais le groupe de coureuses et marcheuses. Une motivation supplémentaire ! Autre bonne nouvelle, alors qu'il est prévu que cette activité Garance se termine le 18 novembre, il se pourrait que le groupe poursuive l’aventure cette fois via l’asbl Les Gazelles. Affaire suivre !

RDV à Féministe Toi-Même ! 

À l’occasion du festival Féministe Toi-Même le 13 novembre à Bruxelles, un « mini-salon des militantes inventives », Garance propose une initiation à l’autodéfense pour filles (8-12 ans) en non-mixité. L’occasion de faire connaissance avec les outils d’autodéfense avec une pédagogie féministe.

Sur inscription / Maximum 12 participantes!

Formation au Système Drapeaux Adultes : à vos agendas ! 

Que faire quand un adulte vivant dans une collectivité et/ou en situation de dépendance commet (ou a commis) un acte sexuel transgressif ? Le système des drapeaux pour adultes permet aux équipes de pro de discuter de ce comportement , d’en faire une évaluation équilibrée et à d’y réagir efficacement.

Garance asbl organise cette formation durant deux jours les lundi 15 et vendredi 19 novembre. Vous pouvez vous inscrire ou demander des renseignements supplémentaires auprès de  dvagarance@gmail.com

Femmes au parc : en route pour de bonnes nouvelles!

Depuis le 7 octobre, la course à pied organisée chaque jeudi à 18h au parc Tour et Taxis se déroule avec le soutien d'une pro ! Une coach de l'asbl "Les Gazelles de Bruxelles" accompagne désormais le groupe de coureuses et marcheuses. Une motivation supplémentaire ! Autre bonne nouvelle, alors qu'il est prévu que cette activité Garance se termine le 18 novembre, il se pourrait que le groupe poursuive l’aventure cette fois via l’asbl Les Gazelles. Affaire suivre !

Garance dans Axelle, le magazine féministe belge !

Des femmes victimes de violences dans l'espace public alors même qu'elles essayent de venir en aide à une autre femme agressée : clairement, le sentiment d'insécurité dans l'espace public n'en finit pas. Et c'est sur ce sujet que Garance a été interrogée au travers de nos deux Irene K. et Irène Z. par Axelle Magazine dans un témoignage intitulé « Un espace pas fait pour nous ». Cet article paru en octobre 2021 témoigne de la violente réalité vécue par les femmes dans l'espace public tout en présentant un panel de stratégies à mettre en place lorsqu'on est témoin d'une agression ou de harcèlement. À lire sans modération !

Bruxelles est féministe !

Depuis 2018, la Maison des Femmes de Schaerbeek planche sur un répertoire des associations féministes bruxelloises. Ce projet de longue haleine a donné naissance à un bullet agenda, qui paraîtra tous les ans. Vous y trouverez Garance ! Merci à la Maison des Femmes pour cette belle visibilité !


Des nouvelles du monde 

smiley

Nos mortes 

Le blog Stop Féminicide, toujours la seule source sur ce sujet en Belgique en absence de chiffres officiels, recense déjà 17 féminicides en 2021. Le 21 septembre, c'est Marietta C., 87 ans, qui a été tuée par son mari à coups de marteau. Avec Ahlam, Nicole, Marga, Pascale, Jana, Cennet, Agnès, Cindy, Muriel, Mariana, Anit a, Vinciane, Ann-Lawrence, Nathalie et deux femmes non nommées dans les médias, cela fait 17 mortes de trop et illumine l'urgence et l'importance d'une vraie politique de prévention des violences en Belgique.

smiley

Assassinat de Sarah Everard : impunité des violences policières et culture du viol

Le viol et l'assassinat de Sarah Everard par un policier du Met (nom informel de la police métropolitaine de Londres) continuent à secouer la Grande Bretagne. Suite aux critiques dont il était la cible, le Met a réagit par un communiqué officiel aux recommandations ahurissantes : ainsi, lorsqu'une personne doute qu'un policier soit un « vrai" agent, elle peut "appeler des passant-e-s" ou même "interpeller un bus". Ces mots ont suscité une vive réaction des milieux féministes qui dénoncent l'invisibilisation du sexisme structurel de la police, et le fait que les agresseurs sexistes membres de la police sont souvent connus et protégés par leurs confrères.

smiley

Distinction méritée pour Françoise Vergès

Françoise Vergès, militante féministe, politologue et chercheuse à l’Université de Londres, s'est vue décerner les insignes de Docteur Honoris Causa 2021 de l'Université de Mons (UMONS) en reconnaissance des apports de son travail au développement des Sciences sociales. Elle est notamment spécialiste des problématiques de l’esclavage colonial et des phénomènes de créolisation.

smiley

USA : la contre-attaque féministe en marche!

Une nouvelle édition de la Marche des femmes a eu lieu samedi 2 octobre dans de très nombreuses villes aux USA et rassemblant des dizaines de milliers de manifestant.e.s venu.e.s contester l'interdiction quasi-totale de l'avortement au Texas en vigueur depuis le 1er septembre 2021. La Cour suprême, gouvernée par une majorité de juges (très) conservateurs suite au remaniement de Trump, a refusé d'intervenir en faveur de la protection du droit à l'avortement lors de l'adoption de la très restrictive loi texane. 19 états ont adopté 63 lois restreignant l'accès à l'avortement depuis le 1er janvier 2021... En riposte, puisque la Cour suprême n'écoute pas, les féministes se font entendre dans les rues !

smiley

#FreeBritney : Britney Spears enfin libérée de la tutelle de son père

Le mercredi 29 septembre 2021, Britney Spears a enfin obtenu gain de cause dans sa lutte pour retrouver son indépendance. ! Après des mois d'audiences et des années de mobilisation via le mouvement #FreeBritney actif depuis 2009, un tribunal de Los Angeles a enfin libéré avec effet immédiat la star américaine de la tutelle de son père. Mise en place en 2008, cette mesure permettait entre autres à Jamie Spears d’avoir la main mise sur la fortune de sa fille. Elle lui octroyait également le droit d'interférer dans sa vie privée. Considérée comme inapte à prendre des décisions par et pour elle même, y compris en ce qui concerne sa contraception, Britney Spears a ainsi vécu 13 ans sous l'emprise financière et psychologique de son père. La fin officielle de sa tutelle devrait être prononcée le 12 novembre, date de la prochaine audience.

smiley

Non au syndrome d'aliénation parentale!

Le 6 octobre, le Parlement européen a adopté une résolution sur "La conséquence des violences conjugales et des droits de garde sur les femmes et les enfants", et le texte regorge d'éléments utiles pour un plaidoyer féministe: plus de moyens pour les associations, lien entre féminicides et infanticides, autonomisation financière des femmes, pensions alimentaires payées par l'état si l'auteur ne paye pas, développer des services de soutien dans les régions où il n'y en a pas... Le Parlement européen exhorte aussi les Etats membres d'interdire l'utilisation du syndrome d'aliénation parentale dans les procédures judiciaires. Pour rappel, ce concept fantaisiste n'est reconnu par aucune institution médicale, mais sert souvent à des pères violents pour discréditer les témoignages de leurs enfants violentés qui auraient été "aliénés" par leur mère revancharde. Les tribunaux belges acceptent le SAP comme argument et devraient maintenant revoir leur pratique pour assurer la sécurité des femmes et de leurs enfants.

La science dit

Les violences de genre, un crime européen :-)

Le 16 septembre, le Parlement européen a adopté une initiative législative pour la lutte contre les violences basées sur le genre (y compris les violences faites aux personnes LGBTIQ+). Cette initiative demande à la Commission européenne d'inscrire les violences basées sur le genre dans les « eurocrimes », c'est à dire des crimes particulièrement graves et avec une dimension transfrontalière (ex. le terrorisme, le trafic de drogues et d'armes). Cette initiative législative du PE pourra servir de base à une directive européenne qui inscrira les normes de la Convention d'Istanbul dans le droit européen (voir aussi une étude à ce sujet). Cela obligera les états membres à appliquer ces normes, qu'ils aient ratifié ou non la Convention d'Istanbul. Nous nous réjouissons particulièrement à ce que l'initiative prévoit des mesures de prévention, y compris d'autonomiser les femmes et les filles et d'outiller les jeunes à reconnaître et réagir à la violence. C'est tout à fait dans nos cordes !

Le coût des cyberviolences

Le service d'études du Parlement européen a publié en mars une enquête sur les cyberviolences sexistes. Approche novatrice, l'étude tente de chiffrer les coûtes des violences faites aux femmes en ligne, et cela donne des résultats impressionnants. Partant d'une estimation conservatrice de la prévalence de ces violences (entre 4 et 7% des femmes dans Union européenne par an en seraient concernées), elles arrivent à des coûts globaux entre 49 et 89,3 milliards d'euros par an. Ces coûts se composent de frais liés à la dégradation de la qualité de vie des victimes et aux impacts sur la participation des femmes au marché de l'emploi et la diminution de leur productivité quand elles sont confrontées à la cyberviolence, ainsi que de frais de santé et juridiques. L'étude propose plusieurs scénarios législatifs qui sont également chiffrés. Dans tous les cas, il en sort que ne rien faire est le plus coûteux pour tout le monde, et que la ratification et mise en oeuvre de la Convention d'Istanbul par l'Union européenne aura les meilleurs résultats et réductions des coûts des violence, ce que l'enquête appelle la « valeur ajoutée européenne ». S'il fallait encore des arguments pour prévenir et lutter contre les violences, y compris au niveau européen, voici un outil de plaidoyer pour en convaincre les plus féru.e.s en économie !

On a lu ou vu pour vous

Herself

Après dix ans de violence et abus psychologiques, Sandra, courageuse et résiliente, quitte son mari, homme possessif et violent. Pour joindre les deux bouts, et assurer un avenir à ses deux filles, elle cumule deux jobs mais surtout, elle décide de construire une maison elle-même, un vrai chez soi pour elle et ses filles. A travers une histoire douloureuse et désespérément commune, ce film parle aussi et avant tout de reconstruction, de reprise de pouvoir, de courage, d’entraide et d’amour. À voir absolument !



Queering Brussels : visite guidée avec l’architecte Camille Kervella

Les journées du Matrimoine ont eu lieu pour la troisième année consécutive à Bruxelles du 24 au 26 septembre 2021 et nous avons participé à plusieurs évènements, dont cette visite de Bruxelles sous un prisme queer. À quoi ressemble la ville pour celles et ceux qui ont encore peur de se tenir la main dans la rue ? Comment se construisent les rapports de force liés au genre, à la sexualité ou au sexe dans la ville et comment Bruxelles reproduit-elle des modèles de domination patriarcale et hétéronormée ? Autant de questions primordiales et nécessaires pour mettre en avant le vécu collectif de la communauté lgbtqia+ et des femmes*.


Activités de Garance 

Tarifs et modalités d'inscription

Formations à Bruxelles 

Cyberautodéfense et autodéfense pour filles de 14 à 18 ans
du 1 au 5 novembre 2021
de 9h30 à 16h
Garance asbl, 1000 Bruxelles
Défense verbale pour femmes
13 et 14 novembre 2021
de 10 à 17h
Garance asbl, 1000 Bruxelles
Stage d'autodéfense pour filles de 12 à 14 ans
20 novembre 2021
de 9h30 à 16h
Garance ASBL, 1000 Bruxelles
Entrainement Défense verbale spéciale fêtes de fin d'année
13 décembre 2021
de 19 à 21h
Garance ASBL, 1000 Bruxelles
Autodéfense pour filles
18 décembre 2021
de 10 à 17h
Garance asbl, 1000 Bruxelles

Formations en Wallonie 

Autodéfense pour femmes
13 et 14 novembre
de 10h00 et 17h00
Chez Zelle, Louvain-La-Neuve
Voir l'agenda
complet

Envoyer à un.e ami.e

Nous rejoindre sur Facebook