Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
Vous ne voulez plus recevoir notre Newsletter? Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous

Newsletter n° 93 – Janvier 2020

A la Une

Vous les attendiez avec impatience nos vœux féministes pour 2020 ? On peut d’ores et déjà vous annoncer que cette année sera dense et remplie de projets extraordinaires. Chez Garance, on est de vraies passionnées, porteuses de projets qui ont du sens et changent profondément la société. Seulement, choisir l’un ou l’autre à mettre en avant dans tout ce qu’on fait se révèle être une vraie torture mais bon, on a fait l’effort de porter sur les feux de la rampe quelques projets “phare” qui feront battre le tempo en 2020.

Tout d’abord, le projet européen pour les femmes en situation de handicap est bien lancé : les formatrices seront conviées à se réunir pour mettre en place les prémisses et un évènement s’organise tout doucement ! Mais chut ! On vous en dira plus dans notre brève d’avril !

Le projet “femmes 55+, actrices de leur sécurité” redécolle tout doucement avec les premiers ateliers qui ont débuté en ce mois de janvier dans quelques communes bruxelloises. Si l’envie de participer à un atelier ou en organiser un vous intéresse, n’hésitez pas à prendre contact avec nous .

Nous vous avons concocté de solides stages d’autodéfense tout au long de l’année, ne les manquez surtout pas en cliquant ici. Et Garance ambitionne de continuer à développer ses activités en Wallonie : deux stages auront lieu à Tournai et à Namur (les 9 et 10 mai). Parlez-en autour de vous car vous êtes nos meilleures ambassadrices.

Et...cerise sur le gâteau: Garance souffle ses 20 bougies cette année ! Bloquez d’ores et déjà les dates des 9 et 10 octobre prochain. Nous vous en dirons plus très bientôt mais Garance cherche dès à présent des volontaires pour nous aider dans l’organisation de cet évènement. Intéressée(s)? Envoyez-nous un petit mail à . Merci d’avance !


Votre curiosité a -t-elle été piquée ?Continuez à lire, vous ne serez pas déçues !

Garance en brèves 

Cap 48 nous apporte de bonnes nouvelles !  

Le projet “Femmes vivant avec un handicap intellectuel, actrices de leur sécurité” va se poursuivre grâce au soutien apporté par Cap48. Ce soutien va nous permettre de constituer un nouveau groupe d’animatrices paires spécialement formées à l’auto-défense pour femmes porteuse de handicap intellectuel. Vous êtes une organisation bruxelloise ou wallonne qui accueillez ou accompagnez des femmes en situation de handicap intellectuel? N’hésitez pas à nous contacter pour une séance de présentation de ce projet.

Quand les féministes ukrainiennes s’inspirent de Garance, on est fières et émues !

Notre brochure “Clouez le bec à l’antiféminisme” vient de paraître en 1000 exemplaires en Ukrainien ! Nos partenaires de l’asbl “Women’s Perspectives” à Lviv en Ukraine nous ont fait l’immense honneur de la reproduire et de la rendre disponible sur leur site internet N’hésitez pas à aller faire un tour sur notre site pour la télécharger en version française et en parler encore et toujours autour de vous :

On parle de féminicide au Parlement Fédéral

Le 14 février prochain, Le Vrouwenraad (Conseil des femmes néerlandophones) et la Présidente de la commission d’avis sur l’émancipation sociale du Parlement fédéral, Magda De Meyer, organisent une matinée consacrée aux féminicides dans l’enceinte du Parlement Fédéral. Irene Zeilinger,notre directrice interviendra pour parler du féminicide en Belgique. En espérant que ce genre d’initiatives se réitèrent encore et encore durant 2020 et que des mesures politiques concrètes voient le jour pour prévenir ces violences et inscrire le féminicide dans le code pénal !

Des maisons de jeunes rien que pour les filles ! 

Garance est partie prenante d’un projet Erasmus+ visant l'éducation jusqu’à l'empowerment des filles. Nous avons rencontré les partenaires polonaises, allemandes à Potsdam en Allemagne pour une première réunion de travail. C’était l’occasion de visiterla maison des filles Zimtzicken, initiative présente dans toutes les grandes villes allemandes. Cette approche d'animation socio-éducative en non-mixité s'appuie sur une pédagogie féministe. Elle propose aux filles un espace rassurant et accueillant où elles peuvent juste rencontrer leurs amies, faire leurs devoirs, participer à des activités choisies entre paires (y inclus de l'autodéfense) et surtout explorer qui elles veulent être, au-delà des attentes de leur entourage. Nous étions impressionnées par la qualité des relations entre les travailleuses et les filles ! Notre souhait chez Garance? Un tel endroit pour chaque fille en Belgique où elle serait prise au sérieux, pourrait se renforcer et trouver du soutien.

C'est arrivé près (ou très loin) de chez vous 

smiley

Propos sexistes à recadrer de toute urgence...

Daniela Prepeliuc, nouvelle présentatrice météo à la RTBF a subi des propos sexistes d’une grande violence du simple fait que selon les téléspectateurs et téléspectatrices, elle serait “trop enceinte” et devrait s’habiller en conséquence… Du coup, une femme enceinte n’aurait-elle plus le droit de s’habiller comme elle veut parce qu’elle est enceinte ? Quelques joyeusetés retenues : “elle fait ballon”, “la grossesse est une belle chose mais là c’est un peu trop”, “porter une robe taille 40 alors qu’elle est enceinte de 7, 8 mois n’est pas du tout seyant”, “Va-t-elle accoucher en direct ?” …Ce qui est d’autant plus choquant est que la plupart de ces commentaires viennent de...femmes. Le chemin vers la sororité est long et rempli d’embûches lorsqu’il s’agit de sexisme. Heureusement, la RTBF a réagi très vite et a dénoncé fermement ces propos intolérables.

smiley

Halte aux violences faites aux femmes en situation de handicap : dénoncer, visibiliser et agir !

Cela se passe en France et nous donne l’espoir que la Belgique suivra très vite. Le mercredi 8 janvier dernier, le Sénat a adopté une proposition de résolution à l’unanimité. Déposée par la présidente de la délégation aux Droits des femmes, Annick Billon et cosignée largement par tou.te.s les sénatrices et sénateurs, au-delà d’une logique partisane, cette résolution alerte sur les violences faites aux femmes en situation de handicap. .Le texte de celle-ci appelle à “une prise de conscience généralisée des violences, notamment sexuelles, qui menacent les femmes handicapées tant dans leur cercle familial que dans les institutions et demande une mobilisation de toute la société contre ce fléau”. A l’origine, un rapport publié en octobre 2019 dresse un état des lieux fort préoccupant : quatre femmes sur cinq en situation de handicap seraient victimes de violence en France. Ces chiffres donnent froid dans le dos surtout quand on connaît le statut de non-sujet dans lequel ces femmes sont maintenues au détriment de leur sécurité.

smiley

Les pronoms neutres mis en avant !

En décembre 2019, le dictionnaire US-américain Merriam-Webster a élu “they”comme le mot de l'année. “They” représente la troisième personne au pluriel et est aussi utilisé pour désigner des personnes au singulier sans faire référence à leur genre. C’est un coup double gagnant car la Societée américaine des dialectes l’a aussi élu début janvier comme mot de la décennie et “(my) pronouns” (mes pronoms) comme mot de l'année. En usant de cette expression, une personne annonce par quels pronoms ielle veut être appelé.e. Ces décisions montrent le choix de l'évolution naturelle de la langue et elles reflètent un changement des mentalités par rapport aux identités de genre. D'où la nécessité de (nouveaux) mots pour parler de soi et des autres sans pour autant s’en ou les enfermer dans des catégories binaires exclusives du féminin et du masculin.

smiley

Un prix pour Sunny Graff

La ville de Francfort a dédié le prix Tony Sender 2019, du nom de la journaliste et syndicaliste socialiste allemande, à une citoyenne de la ville, Sunny Graff. Cette juriste et psychologue US-allemande, championne du monde de Taekwondo en 1979, pratique aussi ces disciplines que sont : l’Arnis, l’Hapkido, le Kung Fu chinois et coréen et la gymnastique de base selon Margaretha Schmidt. L’année suivant son arrivée en Allemagne, elle a créé une méthode d'autodéfense féministe qu'elle a diffusé via l'association Frauen in Bewegung et son livre « Mit mir nicht ! » (Pas avec moi!) dont un exemplaire est disponible chez Garance. Sunny est également à l'initiative du festival féministe bi-annuel des arts martiaux à Francfort. Le prix Tony Sender d’une valeur de 10.000 euros lui a été décerné. Toutes nos félicitations à cette pionnière qui mérite amplement cette reconnaissance !

smiley

Toutes en grèves !

Comme l'année passée, Garance soutient et encourage toutes ses membres et sympathisantes à participer à la grève féministe des femmes. Cette année, l'appel est lancé pour une grève de 48h, les 8 mars et 9 mars dans plusieurs villes du pays. Pour une véritable prévention des violences faites aux femmes, une autre organisation sociale est nécessaire. Arrêtons la machine, retrouvons-nous et révoltons-nous !

La science dit  

Scoop : les violeurs, de vrais menteurs  

Les auteurs de violences sexuelles n’ont aucun intérêt à répondre aux recherches menées qui les concernent ! C’est un problème méthodologique qui induit un biais important. Car comment être sûr(e), pour ceux qui répondent, qu’ils disent la vérité ? Deux chercheuses aux Etats-Unis ont démontré ce biais sur les recherche faites sur les perspectives d’auteurs de violence : elles ont demandé à 93 hommes hétérosexuels, âgés entre 18 et 30 ans, de remplir un questionnaire sur les comportements sexuels violents. Elles les ont divisé en deux groupes. Au premier, elles ont fait croire qu'ils étaient attachés à un détecteur de mensonges pendant qu'ils remplissaient le questionnaire; au second, elles l’ont laissé remplir le formulaire normalement. Tous les participants ont indiqué des taux importants de stratégies verbales coercitives dans leurs relations sexuelles. 65% des hommes ont eux-même reconnu être conscients de leurs comportements. 40% parmi les hommes « surveillés » admettent avoir commis des viols, un taux situé bien au-delà de ceux résultant d'enquêtes d'auto-rapportage. Les différences entre eux et les hommes « non-surveillés » étaient particulièrement importants lors de questions sur l'usage d'alcool ou autres drogues dans le cas de viol. Cette étude démontre que les hommes mentent intentionnellement sur leurs comportements violents et qu'ils sont bien plus nombreux à utiliser de la violence que les études d'auto-rapportage l’ont fait penser jusqu’à présent.

Emily Strang, Zoë D. Peterson (2020). Use of a Bogus Pipeline to Detect Men's Underreporting of Sexually Aggressive Behavior. Journal of Interpersonal Violence 35(1-2), 208-232.

On a lu, vu, écouté pour vous...  

Femmes et prison 

Le mercredi 18 décembre, Gwenola Ricordeau" était invitée à présenter son livre “Pour elles toutes. Femmes contre la prison" dans le cadre d'une conférence "Abolitionnisme pénal et féminisme" organisée par Bruxelles Laïque, Le Genepi Belgique, L'Observatoire international des prisons, l'Université Saint-Louis et l’asbl Fem&Law. Une conférence qui déverrouille plusieurs angles morts des luttes inscrites uniquement sur le terrain du droit et qui invite à donner encore plus de visibilité à l'histoire et à l'actualité des luttes féministes anti-carcérales. Nous y avons retrouvé beaucoup de réflexions soulevées lors du colloque "Femmes, justice, répression" que nous avions organisé en mars 2018. Ce travail est à poursuivre !

Activités de Garance 

Tarifs et modalités d'inscription

A Bruxelles 

Autodéfense pour femmes
Samedi 1 et dimanche 2 février 2020
de 10 à 17h
Garance ASBL, 1000
Autodéfense pour filles de 14 à 16 ans
Samedi 8 février 2020
de 9h30 à 16h30
Garance ASBL, 1000
Entraînement : Techniques au sol 2
Lundi 10 février 2020
de 19 à 21h
Garance ASBL, 1000
Autodéfense pour filles de 10 à 12 ans
Samedi 22 février 2020
de 9h30 à 16h30
Garance ASBL, 1000
Prévention des violences dans le contexte professionnel
6, 13 et 20 mars 2020
de 9h30 à 16h30
Garance ASBL, 1000
Entraînement : En voyage
Lundi 9 mars 2020
de 19 à 21h
Garance ASBL, 1000

En Wallonie 

Autodéfense pour femmes, Louvain-La-neuve
Samedis 1 et 8 février 2020
de 10h à 17h
MJ Chez Zelle, Louvain-la-Neuve
Autodéfense pour filles de 10 à 12 ans, Louvain-La-neuve
Dimanche 16 février 2020
de 9h30 à 16h30
MJ Chez Zelle, Louvain-la-Neuve
Voir l'agenda
complet

Activités du CVFE, Liège 

Autodéfense pour femmes
Dimanches 2 et 9 février 2020
A partir de 9h
CVFE, Liège

Garance en sera 

Les féminicides en Belgique
Vendredi 14 février 2020
A partir de 9h30
Parlement fédéral, Bruxelles

Envoyer à un.e ami.e

Nous rejoindre sur Facebook