Si cette Newsletter ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.
        Vous ne voulez plus recevoir cette Newsletter? Une remarque, une suggestion ? Contactez-nous !
Garance asbl

 

 

Newsletter n° 74 – janvier 2018



A LA UNE


2018 – une année féministe ?

Les commentateurs.trices nous ont bassiné pendant toute l'année 2017 que celle-ci était l'année du féminisme. En effet, beaucoup de médias ont découvert les revendications féministes (après 150 ans, c'est un scoop). Mais ce vif débat public risque de nous bercer dans un faux sentiment d'accomplissement. Si 2017 était l'année féministe, est-ce la fin de tous nos combats ?

Les avancées faites en 2017 au niveau des mobilisations féministes, de la situation légale des femmes dans le monde et du débat public sur les violences sexuelles envers les femmes sont, certes, encourageantes. Mais elles sont toutes accompagnées de retours en arrière et de relents antiféministes (dernière exemple, la carte blanche « Le droit d'importuner » que nous avons analysée pour vous) et n'ont pas encore pu réaliser le changement profond des normes et structures sociales qui est nécessaire pour mettre fin à l'inégalité entre les femmes et les hommes. Nous tentons une retrospective anticipatrice qui nous conforte dans l'idée que chaque année, y inclus 2018, doit être une année féministe, jusqu'à ce que la violence cesse. 





GARANCE EN BREVES


Colloque : Punir, une revendication féministe ?

Depuis un an, nous préparons une journée d'étude et de réflexion sur une position féministe par rapport à la poursuite judiciaire d'hommes violents. Est-ce que cela résoudra-t-il le problème des violences faites aux femmes ? Quelles sont les alternatives ? Des intervenant.e.s spécialistes dans différents domaines nous donneront des impulsions de réflexion avant un travail collectif en ateliers. Le programme détaillé sera publié bientôt, mais réservez déjà le samedi 3 mars 2018 !


L'équipe de Garance s'agrandit

L'année 2018 commence forte pour l'équipe de Garance. Nous accueillons deux nouvelles collègues : Zakia Salime qui rejoint l'équipe administrative et qui sera en charge du secrétariat, et Caroline Boillet, qui va collaborer à la mise en place de notre nouveau projet : Femmes en situation de handicap mental, actrices de leur sécurité. On vous donnera des nouvelles de l'avancement de ce nouveau projet bientôt et en attendant : bienvenue à elle deux.


Garance en travaux

Les travaux dans nos nouveaux bureaux vont commencer début février. Nous sommes impatientes de voir les résultats. La société Re-Plan est chargée de remettre les bureaux à neuf pour créer un espace agréable et propice aux échanges, pour nous et nos participant.e.s. Car notre équipe est devenue vraiment trop nombreuse pour nos locaux actuels et a besoin d'un environnement plus spacieux et mieux situé pour nos nombreux déplacements.





C'EST ARRIVE PRES (OU TRES LOIN) DE CHEZ VOUS


smiley

Des femmes imaginent leur future ville

Aux Philippines, de nombreuses personnes se retrouvent dans des camps de personnes déplacées suite à des conflits armés opposant un président autocrate à des groupes terroristes. Dans les camps, des femmes se retrouvent dans une tente non-mixte où l'ONG locale Magungaya Mindanao Incorporated (MMI) les informe à propos de leurs droits. Lors des discussions, les femmes imaginent comment leur ville serait reconstruite après la fin du conflit. Les espaces imaginés leur donnent accès à l'éducation, aux activités de commerce et à la sécurité. Un bel exemple comment les femmes peuvent utiliser un temps de crise pour développer des stratégies pour améliorer leurs conditions de vie à long terme.


smiley

Piss OFF !

Le mouvement Piss OFF (Pee Intervention Sanitary Squad : One Feminist Front) a lancé une pétition que nous nous devons de partager avec vous. Il s'agit de l'égalité des droits sanitaires entre les femmes et les hommes. La pétition réclame des toilettes publiques propres et gratuites pour les femmes en Flandre. Une réclamation qui nous parle à Garance puisque c'est une problématique dont les femmes parlent systématiquement lors des marches exploratoires que nous organisons. Pouvoir aller à la toilette, une condition fondamentale pour une mobilité et présence dans l'espace public égalitaires !


smiley

Victim blaming dans la police suédoise

Tout ne va pas bien au pays de l'égalité. Après trois viols, non liés entre eux, dans la ville de Malmö en Suède, la police locale a conseillé au femmes de ne pas sortir seule une fois la nuit tombée. Suite à de nombreuses critiques de ce communiqué, la police s'est rétractée, jugeant ce conseil « malheureux et peu clair » et l'a modifié en préconisation pour le « public de vivre sa vie normalement et de ne pas céder à la peur ». Ce conseil était pour le moins malheureux, et au pire culpabilisant, puisqu'il limite la liberté de mouvement des femmes par une stratégie, l'évitement de l'espace public, qui, de surcroît, ne nous protège pas des violences.


smiley

Un endroit contre les violences au Pakistan

Le second centre contre les violences faites aux femmes VAWC a été inauguré tout récemment à Multan, une ville du sud du Pakistan. Les femmes ayant subi des violences peuvent y recevoir de l'aide médicale spécifique, de l'aide juridique et psychologique. Il y a aussi une antenne de police spécialisée qui y enregistre toutes les plaintes.


smiley

Pressions et démissions au Conseil du numérique

La quasi-totalité des membres du conseil national du numérique, une institution para-nationale française, ont démissionné fin décembre pour protester contre les pressions du gouvernement qui ne souhaite pas voir l'éditorialiste féministe et anti-raciste Rokhaya Diallo rejoindre l'instance. Diallo essuye de vives critiques depuis ses prises de position contre le racisme institutionnel français, qu'elle a notamment dénoncé en décembre 2017 lors d'une réunion des Nations Unies à laquelle elle était invitée.


smiley

En grève contre le harcèlement dans leur bahut !

« On n’en peut plus, et les professeurs ne réagissent pas », explique Shanley, qui a participé à l’organisation de la mobilisation « Nous disons stop ! ». C'est un appel national qu'ont lancé ces lycéennes pour dénoncer et faire cesser le harcèlement sexuel dans les lycées. Après un appel lancé sur Facebook, elles étaient environ 300 élèves, filles et garçons, à participer au blocus de leur lycée de Pontoise en Val-d'Oise. La relève est assurée, la backlash n'a qu'à bien se tenir !






LA SCIENCE DIT...


Le harcèlement dans les transports publics

La Région Wallonne a commandité à l'ULB un rapport sur le harcèlement sexiste dans les transports en commun. Ce rapport couvre différents aspects du sujet, d'un historique jusqu'aux chiffres et les conséquences. Les auteures rappellent que le harcèlement dans les transports en commun est un phénomène fortement genré, car 98 à 100% des femmes en sont victimes, tandis que les auteurs sont principalement des hommes. Egalement édifiant : le harcèlement ne peut pas être attribué à une culture ou classe, mais traverse toutes les couches de la société, démontrant ainsi que le sexisme impacte toute la société belge. Il ne s'agit pas de faits anodins, car le harcèlement sexiste a des effets graves sur la qualité de vie, la mobilité et la position sociale de toutes les femmes. Il renforce le sentiment d'insécurité et, par ce biais, l'évitement de l'espace public et entrave à la participation égalitaire des femmes. Comme conclusion, le rapport prône les actions de sensibilisation et de prévention – de la politique de personnel jusqu'à l'aménagement des espaces - plutôt que la répression.

Chez Garance, nous sommes fières que nos écrits sur le sujet sont cités à de nombreux endroits. De cette manière, notre réflexion sur le harcèlement sexiste peut influencer la prise de décision du gouvernement wallon. C'est d'autant plus important qu'à méconnaissance des causes et effets, des interventions publiques risquent d'enfermer les femmes dans des stéréotypes traditionnels (faibles et dépendantes d'une protection mâle) et renforcer des préjugés racistes et classistes.

Laurence Rosier et Patricia Mélotte : « Harcèlement sexiste dans les transports en commun : Rapport préliminaire. » et « Rapport sur le harcèlement sexiste dans les transports en commun. Deuxième partie : recommandations. »






ON A LU, VU, ECOUTE POUR VOUS...


Le genre en Maison des Jeunes

Le 14 mars 2017, Chez Zelle, la Vitamine Z, le CEFA et Garance ont accueilli une trentaine d’animateurs et animatrices de différentes maisons de jeunes (MJ) du Brabant wallon pour un premier état des lieux sur les questions de genre en MJ. Les réflexions et moments forts de cette journée de rencontre sont présentés dans une récente analyse du CEFA. Comme le dit la conclusion de ce texte : le travail est loin d'être terminé, mais plusieurs initiatives existent à Liège, à La Louvière et à Louvain-la-Neuve notamment.



Coup de coeur : « Racisme en Belgique. Solidarités de femmes »

Beaucoup de contributions super intéressantes se retrouvent dans ce numéro spécial du magazine Axelle. A lire et relire ces pages qui foisonnent de réflexions, des protestations, d'informations pratiques pour faire avancer les situations, complété des portraits de celles dont on peut s'inspirer... Bravo aux nombreuses contributrices et aux travailleuses de l'ombre !





LA REBELLE DU MOIS


L'héroïne musulmane de la Résistance

Nous ne pouvons que souligner le courage et la bravoure de notre femme rebelle du mois de janvier. Sans égards pour sa propre vie, elle a joué un rôle clé dans les réseaux de résistance de Paris sous l'occupation nazie. Un destin improbable pour une britannique d'origine indienne et de confession musulmane soufie. Apprenez-en plus sur Noor Inayat Khan.





AGENDA


Activités de Garance

Tarifs et modalités d'inscription

A Bruxelles

Dates Intitulé Lieu
27 et 28 janvier 2018 Autodéfense pour femmes, Schaerbeek COMPLET Maison des Femmes, 1030
3 et 4 février 2018 Défense verbale pour femmes, Ixelles Ciré ASBL, 1050
10 février 2018 Autodéfense pour filles de 13 à 14 ans, Schaerbeek Maison des Femmes, 1030
10 and 11 February 2018 Verbal selfdefense for women, Schaerbeek Maison des Femmes, 1030
12 février 2018 Entraînement Bruxelles : défense verbale (spécial St Valentin) Maison des Femmes, 1030

En Wallonie

Dates Intitulé Lieu
27 janvier et 3 février 2018 Défense verbale pour femmes, Ottignies Maison de la Citoyenneté, 1340
10 février 2018 Autodéfense pour filles de 12 à 14 ans, Louvain-la-Neuve Maison des Jeunes Chez Zelle, 1348
19 février 2018 Entraînement Namur : Techniques de base ASBL Cinex, 5000







 

 

Si vous ne voulez plus recevoir de programme de Garance, cliquez ici
© Garance ASBL - www.garance.be - info@garance.be